Interview de Clément, arbitre

5 octobre 2016 - 23:01

Clément Le Gal est arbitre licencié à l’ACGP depuis plusieurs années et exerce principalement en U19 au niveau national. 

Bonjour Clément, peux-tu te présenter ?

Je m'appelle Clément Le Gal, 20 ans, arbitre de football. Ce que j'aime particulièrement : le sport, les sciences et les sorties entre amis. Côté étude, je suis à l'Ecole Centrale de Nantes en cursus ingénieur. Cette année -bac +4-, j'appréhende les problématiques liées aux océans, par exemple l'hydrodynamique pour modéliser les contraintes sur un bateau ou encore l'interaction fluide-structure pour comprendre les remontées d'hydrocarbures dans des installations off-shore. De plus, je travaille en apprentissage sur Nanterre (proche Défense) en tant qu'alternant ingénieur Business Intelligence chez Plastic Omnium. Dans ma division nous produisons notamment des réservoirs à carburant en matière plastique à hauteur de 20 millions par an, soit 1 voiture sur 5 dans le monde.

Quel est ton parcours sportif ? Plus jeune as tu pratiqué le football ?

Le foot et moi, ça fait déjà 12 ans. Ma première licence date de 2004-2005 et était déjà à l'ACGP, puisque j'habite Gond-Pontouvre. Je suis toujours resté au club et totalise 7 saisons de joueur et 6 saisons d’arbitre. Mon poste de prédilection : latéral même si j'appréciais également jouer en 4. Cette pratique, bien que régulière et sérieuse, me permettait surtout de prendre du plaisir à jouer et à me dépenser.

Depuis combien de temps es tu arbitre ?

Ma première désignation date de décembre 2010, cela fait donc bientôt 6 ans. A 14 ans et demi, on ne vous donne pas facilement des responsabilités, j'ai donc commencé en U13 avant de passer rapidement en U15. Au départ, j'arbitrais un match sur deux pour tester. A partir de la saison 2011-2012, je ne lâchais plus mon sifflet.

Comment est arrivée cette passion pour le football et plus précisément pour l'arbitrage ?

Le football, ça m'a toujours attiré : matchs entre copains, dans la cour d'école, ... En arrivant en métropole depuis la Guadeloupe en 2003, j'ai commencé par une pratique multi-sport puis j'ai fait un choix pour les aspects spectaculaire et fédérateur. Enfin, après 7 saisons en tant que joueur, j'ai commencé à vouloir tester autre chose, à me diversifier tout en souhaitant conserver ma passion pour le football. Avec deux pieds carrés, je pense que le club a salué ma décision (rires) !

En UNSS au collège, je pratiquais également le badminton au niveau académique (régional) et donc j'ai du passer un degré d'arbitrage afin de couvrir les tournois auxquels je participais. Peut-être est-ce cette première prise de responsabilité qui m'a plu. Au départ, j'ai souhaité alterner et faire quelques matchs pour essayer. J'ai tout de suite pris le virus. On prend des responsabilités, on essaye de bonifier le jeu, d'être juste, de se surpasser physiquement,...

Ton ascension en tant qu'arbitre est remarquable, quelles sont tes motivations ?

Tout d'abord merci ! En effet, tout est allé très vite. Au bout de seulement 9 matchs, j'officiais déjà en U15 Honneur et la Commission Départementale d'Arbitrage (CDA) a souhaité me présenter à la Section Sport-Etudes de Niort. En plus de la filière joueur, le lycée de la Venise Verte a ouvert une filière arbitrage qui permet de se préparer théoriquement aux examens et surtout de se former physiquement et techniquement avec les infrastructures et les préparateurs des Chamois Niortais. Ce fut une super expérience et aujourd'hui j'essaie de rendre un peu de ce qui m'a été donné, là bas où à la Ligue. Je pense notamment à Séverin Rager, Philippe Chat, Michel Lalardie, les formateurs de Niort, Maamar Memsous et bien d'autres.

Ce qui me motive, c'est d'être toujours performant et de donner le maximum. Un arbitre doit être un compétiteur qui veut toujours chercher à se perfectionner et à se questionner afin de prendre les bonnes décisions pour protéger les joueurs et bonifier le jeu. J'aime prendre des responsabilités pour mener à bien une rencontre et terminer un match avec le moins d'erreur possible, même si il y en aura toujours. Chaque rencontre est un nouveau défi et cela m'incite à continuer de travailler pour apprécier mes désignations.

En tant qu'arbitre à ton niveau, as tu un planning d'entraînement physique ? As-tu des préparations théoriques, des débriefings vidéos ? As-tu des observateurs sur des matchs précis ?

Actuellement arbitre de DH réserviste CFA - CFA2 et Jeune Arbitre de la Fédération (Championnat National U19), la préparation des rencontres est devenue plus que jamais un élément indispensable. Il faut appréhender le contexte, les statistiques, les trajets, les réservations,... Par exemple cette saison je suis déjà allé à Bayonne et à Angers et par le passé ce fut Laval, Lorient, Rodez, Clermont ou encore Compiègne !

Au niveau théorique, tous les arbitres passent un examen en fin de saison qui compte pour le classement final et qui est surtout éliminatoire si on n’a pas le minimum requis. Il faut donc s'y préparer. De plus, des cas particuliers peuvent avoir lieu n'importe quand. Pas plus tard qu'hier soir en DH à Chauvigny, un coach a arrêté le ballon sur la ligne de touche avant qu'il ne sorte pour gagner du temps et la reprise technique de cette faute a changé depuis juillet : il s'agit désormais d'un coup franc direct ! Si je m'étais trompé, l'observateur aurait été obligé de me sanctionner lourdement pour faute technique.

Côté débriefing vidéo, c’est réservé au très haut niveau. Cela m'est arrivé de visionner des matchs, par exemple Soyaux en D1 Féminine ou bien des clubs professionnels en Gambardella.

Côté physique, il s'agit pour moi d'une partie primordiale. Être bon physiquement, c'est être plus proche des actions, prendre un meilleur angle et donc prendre la meilleure décision. De plus, il faut être suffisamment lucide jusqu'au bout du temps additionnel pour ne rien laisser passer. Cela passe par des entraînements réguliers : 2 à 3 séances incluant musculation, course à pied longue durée, fractionné type 15" / 15" ou 30" / 30" ou 200m. Le district ou la ligue peuvent proposer des groupes de collègues afin d'aller courir à plusieurs, ce qui peut être plus facile !

Enfin, comme les équipes, les arbitres dépendent d'un classement qui détermine les montées et les descentes. Nous sommes donc observés de 3 à 5 fois par catégorie en moyenne. Cela doit surtout être un échange constructif pour corriger des défauts si on veut évoluer.

Quelle est d'après toi ton meilleur souvenir en tant qu'arbitre ? J'ai en mémoire la demie finale de la coupe Gambardella ... As-tu retenu un match ?

En effet la demi-finale de Gambardella Brest - Monaco fut un super souvenir. Être retransmis sur FFFTV en direct et vibrer aux sons des ultras brestois est inoubliable. Il y en a eu d'autres, comme les championnats du monde ISF, la fédération internationale de sport scolaire. Enfin l'arbitrage c'est beaucoup de rencontres : Match avec Joël Quiniou, formation avec Gérard Biguet, coaching par Alain Sars, observation par Clément Turpin.

On connaît la "famille du football" et bien nous employons également le terme de "famille de l'arbitrage" pour tous les bons moments passés sur et en dehors des terrains.

Si je te dis Ligue 2, Ligue 1... C'est ton objectif ?

C'est encore très loin ! Je pense qu'il faut avant tout profiter des désignations présentes et disposer d'objectifs à court termes plus raisonnés. D'une part parce que la motivation vient avec le plaisir et que c'est donc essentiel pour continuer à s'accrocher. Ensuite parce que, comme pour un joueur, une carrière peut se jouer sur un détail, une part de chance. 

Pour l'instant je candidate à une accession en Nationale 3, l'actuelle CFA2. Je ne me fixe donc pas bille en tête d'évoluer en division professionnelle, je prends les matchs les uns après les autres. La semaine prochaine par exemple je dispose d'une double désignation internationale U18 sur Roumanie - Russie puis sur France - Uruguay.

Forcément à 20 ans ça laisse rêveur et, je l'espère, ça aidera à susciter des vocations !

 

Merci à Hendrick pour la réalisation de cette interview et félicitations à Clément pour son parcours

Commentaires

10-0
ST ANGEAU CS 2 / ACGP 2 17 jours
ST ANGEAU CS 2 / ACGP 2 et BALZAC US / ACGP 1 : résumés des matchs 17 jours
2-2
BALZAC US / ACGP 1 17 jours
Jean Da Fonseca 18 jours
ACGP U16/U18 / RUELLE OFC 3 et 2 18 jours
ACGP U16/U18 et 2 autres 18 jours
ACGP vient de remporter le trophée 50000 visites 5 mois
Clément Le Gal promu ! 5 mois
2-0
JAVREZAC/JARNOUZ. ES / ACGP - seniors A 5 mois
JAVREZAC/JARNOUZ. ES / ACGP - seniors A : résumé du match 5 mois
1-1 5-4
ACGP - seniors A / ST AULAIS-CHALL. AS 5 mois
ACGP - seniors A / ST AULAIS-CHALL. AS : résumé du match 5 mois
1-0
ST SULPICE DE C. UA / ACGP - seniors A 5 mois
ST SULPICE DE C. UA / ACGP - seniors A : résumé du match 5 mois
3-2
ACGP - seniors A / ST YRIEIX AS 6 mois
Pl Équipe Pts Jo G N P F Bp Bc Dif